Bricoler chez soi, un bon moyen de créer des meubles qui vous plaisent

materiel-bricolageTravailler le bois est une activité qui me permet d’évacuer le stress du travail et d’assouvir ma passion pour la création.

Bricoler à l’heure d’internet

Je dois dire que je ne suis pas un menuisier hors pair. J’ai seulement la chance de vivre à une époque, où internet met à notre disposition les meilleurs professeurs et un vaste catalogue d’objets design. Les conseils de toutes sortes permettent de ne pas faire trop d’erreurs quant à l’emploi des matériaux de construction, tout en progressant rapidement. Ces derniers temps, je réalise des jouets en bois pour mes enfants, mais également des meubles qui s’adaptent parfaitement à ce dont j’ai besoin. Comme je le disais plus haut, l’ordinateur fait partie de mon matériel de bricolage. Je copie rarement des modèles existants, mais je pars du principe qu’en plus de 100 ans d’existence, le design industriel a forcément accouché de bonnes idées.

Connaître ses limites

Avec les meubles, la clé du succès vient avec la planification. Celle-ci permet de choisir les bons matériaux de construction et de ne pas avoir à jouer du marteau lors de l’assemblage. Je dessine donc le plan sur le logiciel SketchUp, en fonction des dimensions de l’espace où va se loger le meuble. Mon matériel de bricolage est assez restreint avec une scie circulaire et une défonceuse, en dehors de ma scie sauteuse et de ma perceuse. La contrainte est finalement une chance, car elle oblige à plus d’inventivité et à ne pas aller au-delà de ses capacités. Je choisis le bois en fonction des usages des meubles. Néanmoins, je travaille généralement avec le pin, qui s’adapte bien à mon style minimaliste. Il a le bon gout d’être économique et de ne pas se fendre, lorsque je sors le marteau pour rectifier une erreur de débutant.

Laisser une réponse

*